•  ETRE MERE DE FAMILLE

    Désignation du poste

     

    Mère de famille. D’un ou plusieurs enfants, ayant également à charge la gestion d’un individu supplémentaire dénommé, le plus souvent (mais on vit une époque moderne) « père ». Il s’agit d’un emploi à temps plein ne comprenant ni vraies vacances, ni RTT, ni heures supplémentaires car calculé sur une base de 24 heures de travail quotidien à raison de 7 jours par semaines, 12 mois par an, le tout en CDI.

     

    Description du poste et missions

     

    Rattachée exclusivement à elle-même, la mère de famille devra assurer l’élevage de son ou ses enfant(s) en collaboration avec l’individu partageant sa vie. La mère de famille aura pour mission principale de co-animer le quotidien de sa portée de façon à développer favorablement la personnalité flamboyante de chaque petit être placé sous sa responsabilité, en veillant à respecter avec le sourire les procédures, méthodes et valeurs de sa belle-mère tout en imposant avec discrétion et efficacité un style personnel.

     

    Moyens du poste de mère de famille

     

    En terme de moyens, la candidate devra disposer de ressources spécifiques : un quintal de patience par demi-journée, une énergie de mulot sous Oréo dès l’ouverture d’une de ses paupières, l’équivalent d’une sucrette de mauvaise foi et une bétonnière à humour. Son espace de travail pourra être décoré selon ses goûts, mais en concertation avec l’individu co-animateur du quotidien et en veillant à ne pas laisser son salon se faire envahir par des bagnoles Cars ou des figurines Hello Kitty.

     

    Fonctions et activités

     

    Être la garante d’une éducation correcte ne comprenant ni mots orduriers ni traces de dents sur les autres.

     

    Représenter l’entreprise familiale dans son environnement. Qu’il soit hostile ou non. C’est-à-dire assurer grave en toute circonstance sans jamais avoir son vernis écaillé.

     

    Irremplaçable par nature, la mère de famille devra faire le serment de n’être jamais malade, absente, débordée, fatiguée. (C’est contractuel, faut le savoir.)

     

    En terme d’activités secondaires, la mère de famille sera tenue de tenir ses enfants dans un état de propreté proche de la perfection, de les nourrir correctement sans les gaver de trucs pas bons (genre des bonbons qu’elle pourra garder pour elle), de jouer à tout et n’importe quoi avec eux même si elle n’a pas envie et de conserver en toute occasion une apparence de naïade photoshopée, mais au naturel.

     

    Modalités d’exercice et risques de la profession

     

    Côté diplôme, un doctorat de patiencologie est requis, une maîtrise de coiffure serait un plus -particulièrement en cas d’enfant de sexe fille – ainsi qu’un Master de cuisine et un DEA de couturière. Des notions de premiers secours ne seraient pas inutiles en cas d’enfant kamikaze. Ces connaissances de base devront être complétées par une thèse de management, un brevet d’état d’entraîneur sportif et une formation diplômante de l’ENA pour remplir toute la paperasse de la CAF.

     

    Le métier de mère comporte des risques professionnels : transformation physique temporaire ou parfois plus durable, bleuissement des cernes, irritabilité passagère… Mais aussi guimauvage, tendance à l’amour débordant, semi-paralysie de la mâchoire à force d’avancer ses lèvres pour faire un bisou.

     

    Les principales difficultés résident dans : le caractère de l’enfant, qui peut être proche du poney croisé avec un caniche abricot sous drogue dure, la pression extérieure (belle-mère ou n’importe qui d’autre qui a un avis), la fatigabilité du poste, la gestion des émotions vu que la candidate retenue aura toute sa vie la trouille qu’il arrive quelque chose à son enfant.

     

    Compétences complémentaires requises

     

    La candidate devra être autonome mais friande de travail en équipe, organisée et fonctionnelle comme un meuble suédois, avoir une bonne présentation et éviter de prendre ses cheveux pour un pelage d’Isabelle, être rigoureuse sans sombrer dans l’écueil de la maîtresse d’école psychorigide et faire preuve de ponctualité quand elle sera réveillée à 3 heures de la nuit pour une stupide perte de doudou.

     

    Dérogations possibles

     

    Dans un souci de respect de la parité, le poste de mère de famille est également ouvert aux hommes. A compétences égales.

    Que Les candidates ou canditats se reconnaissant de prés ou de loin à se type de poste se fassent connaître........

     

     


    votre commentaire
  • Il y a temps, celui de mes débuts où certaines rencontres vous marquent  et aujourd'hui vous font sourire...

    C'était à l'époque ou j'étais en pleine période de recherche de "parents  employeurs"et ce jour là, je recevais un papa qui venait avec son fils..

    J'habitais à l'époque au 9em étage avec ascenseur  mais celui ci était en panne, nous avions donc 100 marches à monter.

    Bien évidemment, le papa arriva monta les escaliers, l'entretien se déroula normalement jusqu'au moment ou celui me demande le plus sérieusement du monde s'il était possible de rajouter une clause dans le contrat....

    Etonnée, je fus et lui demanda laquelle.....

    Et là oh surprise....

    "Madame, je voudrais ajouter dans le contrat que lorsque l'ascenseur est en panne, vous venez chercher mon fils en bas"

    Ma réponse fut immédiate

    " Mais monsieur, je fais quoi des autres enfants que j'accueille"

    Lui me répondit

    " Vous savez bien vous défendre Madame"

    et moi

    "Non monsieur, c'est une question de bon sens, je ne peux pas laisser les autres enfants en haut pour venir chercher le votre donc quand l'ascenseur est en panne, vous prenez les escaliers..."

    Je ne sais pas pourquoi, le papa ne m'a jamais redonné signe de vie...

    Mais cette anecdote fait partie de mes perles en tant qu'assistante maternelle

    isa

     

     


    votre commentaire
  • une nouvelle rubrqiue voit le jour...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique